Parmi les différentes alternatives possibles pour protéger ses fenêtres, on trouve le PVC, le bois — mais aussi le volet en aluminium. Il s’agit d’un choix très fréquemment réalisé, pour des raisons multiples. Pour commencer, cette matière est inoxydable : elle ne rouille pas et, d’une façon plus générale, elle bénéficie d’une longue durée de vie, y compris dans des zones où les intempéries sont fréquentes (bords de mer, climats pluvieux). Mieux encore, cette durabilité n’est pas liée à des conditions d’entretien : aucun besoin de peindre ou de poncer, alors que ces initiatives sont vivement conseillées pour le bois. En comparaison avec le PVC, l’aluminium est plus rigide et plus solide et, ainsi, il a moins tendance à se déformer. Par ailleurs, on le considère comme un très bon isolant thermique, été comme hiver.